Notre actualité

Raconte ton déconfinement

Une plateforme proposée par la fédération de l’éducation, de la recherche et de la culture CGT

Après deux mois de crise sanitaire et de confinement, le gouvernement a annoncé le début du déconfinement pour le 11 mai. Après avoir bataillé pour faire arrêter les activités non-essentielles et faire prévaloir la protection des travailleurs et travailleuses qui poursuivaient leurs missions indispensables, il a fallu parfois défendre le droit aux congés pour garde d’enfants, le paiement des indemnités chômage, aider à la défense de toutes celles et tous ceux qui trouvaient particulièrement injuste de se faire retirer des jours de congé…


Maintenant arrive le temps du retour progressif sur nos lieux de travail alors que tout n’est pas aujourd’hui en place pour garantir des conditions sanitaires réellement protectrices pour les salarié.es. Le gouvernement a décidé d’en haut une reprise rapide de l’activité pour des raisons économiques, sans consulter les organisations syndicales et sans laisser le temps que les collectifs de travail puissent réfléchir aux conditions correctes de la reprise et faire part de leurs demandes et propositions d’organisation du travail dans cette situation inédite.


La FERC CGT a donc décidé de mettre en place ce blog qui vous permet de témoigner des conditions dans lesquelles vous allez être amenés à vous rendre sur votre lieu de travail et à y exercer votre activité. Cette mise en commun nous permettra, au-delà des mesures quantitatives données par les ministères et les employeur.euses, de rendre compte de la réalité quotidienne du travail dans nos champs de l’éducation, de la formation, du sport, de l’animation. Merci à toutes et tous pour vos témoignages !

Covid-19 : prévention et travail

Droit d’alerte, la lettre d’information de CIDECOS publie, dans son Flash 26 d’avril 2020, un guide prévention et santé dans le cadre du Covid-19.

  • Cliquer sur l’image pour voir et télécharger le document (PDF).

 

COVID-19 et fermeture des établissements : un communiqué de la branche ECLAT

Nous avons cosigné ce communiqué de presse demandant, entre autres, de voir portée à 100 % de la rémunération l’allocation de l’Etat pour activité partielle, jusqu’à 1,5 SMIC. Nous aurions souhaité ne pas la voir limitée, mais une majorité s’est prononcée pour cette limite. Dont acte. pourtant, plusieurs réseaux d’Education populaire ont maintenu la rémunération de leurs salariés à 100 %. A la FFMJC, c’est la revendication que la CGT a portée et qui a été satisfaite. La branche aurait donc pu être plus courageuse sur cette demande, mais certaines organisation syndicales “réformistes” semblent moins préoccupées par le pouvoir d’achat des salariés… D’autant que nous ne nous faisons guère d’illusion sur la réponse à attendre…