Avenant n° 179 Prévoyance santé du 8 oct 2019

A notre grand regret, cet avenant vient augmenter le montant des cotisations et diminuer le niveau des prestations.

C’est la solution proposée par le CNEA pour faire face à la dégradation de la santé économique du dispositif, qui souffre, avec les salariés, de l’augmentation du nombre de longues maladies, entre autres.

Aussi, nous avons demandé que la branche se saisisse de la question de la cause de cette dégradation.

Le dispositif n’étant pas obligatoire, nous avons néanmoins signé cet avenant afin de voir préserver ses garanties.

En tant que syndicat majoritaire dans la branche c’était le signal fort que nous devions faire passer, FO ayant menacé de ne pas le signer si nous ne le signions pas, ils auraient alors “tué” le dispositif .