COMMUNIQUE CGT SUITE A L'AG FFMJC

DECLARATION DE L'UG CGT SUITE A L'ASSEMBLEE GENERALE DE LA FFMJC

26 - 27 - 28 MAI 2012 / AUBERVILLIERS


Avec le rejet du bilan de la direction fédérale sortante par l’Assemblée Générale de
la FFMJC :
- 55,43 % CONTRE le rapport moral,
- 57,56 % CONTRE le rapport financier,

les représentants des MJC ont fortement sanctionné les dirigeants nationaux,
Président Abonneau en tête, et prononcé un désaveu cinglant sur leur mauvaise
politique qui a conduit la FFMJC à sa faillite.

Pour l’UG CGT, le Conseil d’Administration Fédéral renouvelé issu de l’AG,
devra tenir compte de ces résultats et rompre définitivement avec la gestion passée.

Au cours de l’AG, les MJC ont élaboré et adopté des orientations affirmant leur
volonté de sauvegarde et de redressement de l’Institution.

Au-delà des votes exprimés qui sont un signal fort pour ouvrir le chemin d’une
autre politique que devra porter la nouvelle direction fédérale, les MJC devront
redoubler de détermination et d’exigence et être partie prenante du travail
important qu’il reste à accomplir afin de remettre la FFMJC sur les rails.

L’Assemblée Générale a posé les jalons des changements démocratiques qui sont
nécessaires. Les personnels et leur syndicat CGT restent disponibles pour
contribuer à la relance et au développement de l’Institution, d’un projet
démocratique d’Education Populaire, authentique, de résistance et de lutte.

Paris, le 29 mai 2012

Télécharger la déclaration Communiqué de la CGT suite à l'AG de la FFMJC 2012


A lire également