ASSIGNATION FFMJC AU TGI DE PARIS LE 15.03.2012

L'audience du TGI de Paris a bien eu lieu ce jeudi 15 Mars.


A l'appel de l'UG CGT MJC, nombre de salariés inquiets sur leur avenir professionnel,
mais déterminés à ne pas laisser la direction de la FFMJC conduire le démantèlement de
l’entreprise associative et du projet d’éducation populaire, s'étaient rassemblés sur place.

A l’issue de l’audience, le juge du TGI a mis l'affaire en délibéré.
Le prononcé du jugement sera connu le 22 Mars prochain.

Si la liquidation judiciaire reste possible, l'ouverture d'une procédure de redressement
semble l’hypothèse la plus probable.

Plus que jamais les salariés doivent rester vigilants et mobilisés.

La perspective d’un plan de redressement qui inclurait un plan social sévère pourrait voir
le jour rapidement.

Pour la CGT il est hors de question d'envisager que demain les salariés soient les victimes
des fautes de gestion de la direction fédérale qui a mené la FFMJC à sa faillite.

Pour la CGT il devient urgent de mettre un terme à la politique conduite par la direction
fédérale, en dehors des MJC et des personnels.

Paris, le 15 Mars 2012,
L'UG CGT MJC.


 

 

A lire également