RASSEMBLEMENT DES MILITANTS INDIGNéS DU 21/05/2011

Un souffle nouveau au rassemblement des militants indignés des MJC, ce samedi 21 Mai à la Bourse du Travail de Paris.

Une centaine de militants, élus et salariés de toutes les MJC de France se sont retrouvés toute la journée pour vivre un moment riche en échanges, en débats et propositions sur la perspective d’un autre avenir pour les MJC. Cette première rencontre nationale était inédite ! il y a en effet 20 ans que les acteurs des MJC des différentes fédérations ne s’étaient pas rencontrés….des retrouvailles qui n’ont pas manqué d’être appréciées ! Sur fond d’urgence de pertes de postes et de fermetures de MJC, les participants ont « en plénière » exprimé les multiples contraintes qui pèsent sur les MJC allant jusqu’à menacer leurs idéaux et leurs valeurs. Ne cédant pas à la « sinistrose » ils ont lucidement démontré, exemples à l’appui, le bien fondé et l’utilité du projet d’éducation populaire pour peu qu’on lui donne les moyens de se développer. Les diverses interventions ne se sont ni satisfaites du désengagement des pouvoirs publics, dont le retrait de l’Etat, ni des turpitudes des fédérations des MJC désespérément muettes ou encore complices !

Prendre son avenir en main et entrer en résistance sont revenus comme une priorité dans l’expression des militants affirmant leur attachement au socle des valeurs qui ont fondé les MJC, et au désir de renouer avec l’authenticité. Le temps des « ateliers coopératifs » a permis d’échanger sur le rôle des MJC en matière de jeunesse et de citoyenneté, et de l’offensive à engager pour contrecarrer les logiques marchandes ou instrumentalisantes. Il n’échappa à personne que l’espace commun de réflexion et d’action des MJC de France inauguré par les Indignés du 21 Mai portait les ferments du « grand groupe » pour sortir les MJC de leur isolement et agir en solidarité.

Le collectif national des militants indignés des MJC, créé ce jour, a décidé de donner une suite à la dynamique avec l’organisation d’un autre rassemblement au cours de l’année (avant les élections présidentielle et législatives), de démultiplier la mobilisation en ouvrant six axes de travail et d’intervention à mettre en débat : l’affichage politique commun, la revendication, la mutualisation et la solidarité, la formation des acteurs des MJC, la conscientisation politique, les alliances…. Assurément cette rencontre des Indignés des MJC aura compté pour faire grandir une espérance active de changement qui ouvre un avenir meilleur aux MJC

Les photos du rassemblement: cliquez ici


A lire également