Déclarations FERC

ELECTIONS REGIONALES DU 14 MARS 2010

Elections régionales du 14 mars

Déclaration de la CGT

Avec une participation des électeurs de 46,36 %, le premier tour des élections régionales du 14 mars 2010 est marqué par un fort taux d’abstention, qui n’est pas un signe de bonne santé pour la démocratie.

L’expression de plus de 20 millions d’électeurs ne peut pour autant être ignorée. Il se dégage un sens au vote de dimanche 14 mars. Ce vote témoigne d’un désaveu clair des politiques poursuivies.

La CGT appelle les salariés a participer nombreux au deuxième tour des élections régionales le 21 mars prochain.

La CGT voit dans les résultats l’expression d’un fort mécontentement des salariés vis à vis de la politique économique et sociale défendue par le Président de la République et les nombreux ministres eux mêmes candidats, dans une période où les salariés sont les principales victimes d’une crise dont ils ne sont pas responsables. Celle-ci se traduit par la succession des plans de licenciement, le développement du chômage de longue durée, la stagnation des salaires et des pensions, les difficultés accrues des jeunes à accéder à l’emploi et la poursuite des politiques d’exonération massives de cotisations sociales sans aucune efficacité sur les créations d’emploi.

Dans ce contexte, le résultat électoral du Front national, même s’il est en recul par rapport à 2004, est une préoccupation pour la CGT. Le jeu politique du gouvernement sur le thème de l’identité nationale n’a fait qu’attiser le racisme et la xénophobie.

Les luttes du printemps 2009 attestaient déjà d’une volonté de résistance. La santé insolente affichée par les banques, renflouées par les états à coup de centaines de milliards d’euros, le nouveau départ de la spéculation et des bonus pour quelques-uns provoquent une légitime indignation et font perdre toute crédibilité aux discours sur la refondation et la moralisation du capitalisme qui serait en marche.

La multiplication des luttes pour l’emploi, les salaires et les conditions de travail attestent que les salariés n’entendent pas rester spectateurs face à cette situation.

Il n’est donc pas étonnant dans ces conditions que la politique gouvernementale soit sévèrement sanctionnée à l’occasion des élections régionales.

La journée unitaire d’action du 23 mars sur l’emploi, les salaires et les retraites donnera l’occasion d’une forte expression revendicative de l’ensemble du monde du travail. La CGT invite les salariés à s’inscrire dans cette mobilisation par la grève et la manifestation, quels que soient leur secteur professionnel et la taille de leur entreprise.

La CGT engage toutes ses forces dans la réussite de cette mobilisation interprofessionnelle.

Montreuil, le 15 mars 2010


LES RISQUES PROFESSIONNELS

Fevrier 2010 - FERC CGT Travail Santé –

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Evaluation des risques professionnels....
Donnons de l'oxygène à nos conditions de travail !

Vous trouverez ci-joint le 4 pages réalisé par le groupe "santé au travail" concernant les risques professionnels.

Vous pouvez télécharger le 4 pages réalisé par la FERC CGT:
Télécharger Les risques professionnels


MEDECINE DU TRAVAIL ET DE PREVENTION

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Médecine du travail et de prévention...
...Parce que nous le valons bien !

Il n’a jamais été autant question de suicides dus au travail.
C’est la partie émergée de l’iceberg.

Derrière eux, ce sont mal être, souffrances,risques psycho-sociaux, accidents du travail, arrêts maladie, pathologies diverses et variées dont les troubles musculo-squelletiques (TMS) sont le phare.

Pourtant, la loi est très claire, pour tout employeur, du privé comme du public, en France comme en Europe :

- Le travail doit être adapté à l’homme
- Préserver la santé physique et mentale des salariés employés, donc éviter toute altération de la santé au travail, quel que soit le statut, avec définition de moyens et obligation de résultat.

Vous pouvez télécharger le 4 pages réalisé par la FERC CGT:
Télécharger Médecine du travail et de prévention


Novembre 2009 - FERC CGT Travail Santé –

COMMUNIQUE DE PRESSE FERC CGT SUR LES NEGOCIATIONS SALARIALES DANS LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L'ANIMATION (CCNA)

COMMUNIQUE DE PRESSE FERC CGT
à propos des négociations salariales de branche au sien de la Convention collective de l’animation (CCNA)

Télécharger Communiqué de presse de la FERC-CGT sur la CCNA

SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PETITION....
Télécharger la pétition de la FERC PETITION FERC CGT SUR LES SALAIRES


DECLARATION DE LA CGT SUITE A LA PRESENTATION DU PLAN GOUVERNEMENTAL "AGIR POUR LE JEUNESSE"

DECLARATION DE PRESSE DE LA FERC CGT

Télécharger Communiqué de presse de la FERC-CGT sur le plan gouvernemental "Agir pour la Jeunesse"


DECLARATION DE LA CGT

Mesures gouvernementales "en faveur" des jeunes

Quand le Président fait l’aumône

Les jeunes sont les premières victimes de la crise. Plus de 20 % des moins de 25 ans vivent en dessous du seuil de pauvreté. De toutes les catégories d’âge, les jeunes sont les plus touchés par le chômage (24%).

Les mesures annoncées par le Président de la République en faveur des jeunes ressemblent plus à un bouquet de propositions mal ficelées qu’à une politique qui favoriserait véritablement l’insertion des jeunes dans le monde du travail.

Même si certaines mesures annoncées peuvent aider certains jeunes à percevoir une indemnité comme le RSA, les conditions requises pour en bénéficier sont si restrictives (moins de 25 ans, deux ans de travail au cours des trois dernières années, fin de droits à l’assurance chômage) que très peu de monde au bout du compte en bénéficiera. L’expérience risque d’être aussi malheureuse que celle de la prime de 500 euros dont le ministre Wauquiez lui-même à concédé qu’elle était un cuisant échec.

La Cgt considère que l’Etat doit être le garant de l’équité de traitement à l’égard de l’ensemble des jeunes. C’est pourquoi elle exige que le bénéfice des mesures annoncées soit étendu à tous les jeunes sans discrimination : les primo, les précaires, les jeunes stagiaires ne doivent pas être oubliés.

La Cgt continue, quant à elle, de revendiquer la création d’une allocation d’autonomie pour les étudiants et d’un revenu d’insertion pour les jeunes primo- demandeurs d’emploi. Elle revendique aussi la création d’un statut social de l’étudiant et d’un statut du travail salarié permettant à tous les jeunes de bénéficier d’un socle de droits communs interprofessionnels garantissant l’égalité des chances et permettant à chacun de disposer des ressources nécessaires pour étudier et rechercher un emploi, sans être dépendant de sa famille, sans être obligé d’accepter n’importe quel emploi.

La Cgt invite les jeunes à s’exprimer haut et fort dans le cadre des actions unitaires revendicatives du 7 d’octobre, pour le travail décent, l’emploi, les salaires, les retraites, la lutte contre les inégalités.

Montreuil, le 29 septembre 2009